Application

Les applications de broyage recouvrent une large variété d’équipements. En général, les matières traversent un conduit d’admission vers le centre du broyeur, d’où elles sont expulsées vers une série de dents superposées, ou broyées mécaniquement en granulats plus fins. Les collisions entre les granulats, ou entre les granulats et le métal, permettent de fabriquer un produit très fin qui est ensuite déchargé dans une cuve de collecte. Le transport s'effectue mécaniquement par l’intermédiaire d’un tapis convoyeur, de façon pneumatique ou par simple gravité.

Le risque

Les systèmes de broyage présentent un risque spécifique. Non seulement produisent-ils des matières fines, mais leurs pièces mobiles et l’énergie créée pendant leur fonctionnement sont autant de sources potentielles d’inflammation. Qui plus est, en plus des sources d’inflammation qu’ils génèrent eux-mêmes, des matières étrangères dans le flux d’alimentation peuvent créer des étincelles à l’impact. Seule une partie de ces matières étrangères, telles que des éléments métalliques, est extraite par les séparateurs magnétiques qui sont couramment installés sur les broyeurs. Bien que de nombreux broyeurs soient conçus pour supporter les pressions dynamiques d’une déflagration interne, les équipements adjacents et les circuits de tuyauterie peuvent être vulnérables aux effets violents d’une déflagration.

Description du système de protection

Souvent, le broyeur et la cuve réceptrice sont adjacents, ce qui fait qu’il est plus pratique de les installer dans une même zone protégée. Les systèmes plus larges peuvent être divisés en plusieurs zones différentes qui permettent de déclencher des systèmes de suppression d’explosion de façon indépendante. Des capteurs de pression explosive sont installés à la fois sur le broyeur et sur la cuve réceptrice. Ils détectent les écarts de pression provoqués par une explosion imminente. Des capteurs infrarouges sont un autre moyen de détection courant pour les installations qui ont recours au transport pneumatique des matières broyées. Les capteurs transmettent un signal à un panneau de commande qui déclenche des extincteurs à haut débit tout en stoppant simultanément le process. Les extincteurs montés sur la trémie du broyeur et le corps du collecteur sont conçus pour étouffer la boule de feu avant que les pressions maximales ne soient atteintes. Afin de limiter le passage des flammes, un extincteur d’isolation équipé d’un assemblage de flexibles est monté sur le conduit d’admission de la broyeuse tandis qu’un second, à buses, est installé sur le chemin de convoyage.


Vos risques d’explosion vous inquiètent-ils ?
Obtenez dès maintenant l’avis d’un expert !