DÉTECTION DE MONOXYDE DE CARBONE ET DE FUMÉE


Les centrales de bioénergie présentent des défis inédits en matière de protection contre les incendies

Les centrales de bioénergie stockent bien souvent des volumes importants de carburants inflammables, ce qui en fait des applications délicates pour les systèmes de protection contre les incendies. Par exemple, il peut être difficile d’éteindre un incendie dans un silo à granules avec de l’eau, en raison des propriétés d’absorption et de gonflement des granules combustibles.

Les centrales de bioénergie ont recours aux protections Atexon en intégrant différents dispositifs de détection de fumée et de gaz avec des détecteurs d’étincelles. Il devient possible de configurer un réseau de protection anti-incendie simple d’emploi avec un unique système d’exploitation et une batterie de secours.


Des exigences strictes en matière de détecteurs de monoxyde de carbone et de fumée s’appliquent aux silos poussiéreux.

Les zones classées comme dangereuses représentent de véritables défis pour les concepteurs d'équipements. Le gaz mesuré doit pouvoir accéder sans obstacle aux composants électroniques du capteur, et la poussière présente dans l’air ne doit pas interférer avec son fonctionnement. Les détecteurs de monoxyde de carbone fournis par Atexon sont certifiés ATEX pour zone 20 avec une plage de température large, ce qui permet de les utiliser dans des conditions atmosphériques difficiles – mais ils sont également conformes aux exigences des normes américaines (UL), canadiennes (c-UL), sud-américaines (Inmetro) et internationales (IECEx).

Les détecteurs de monoxyde de carbone et de fumée sont utilisés pour la détection des incendies non seulement dans les silos, mais également dans les installations électriques et les galeries techniques.


Vos risques d’explosion vous inquiètent-ils ?
Obtenez dès maintenant l’avis d’un expert !